Une histoire mouvementée de quatre siècles

Lors de cette ouverture exceptionnelle du lycée Bonaparte ce samedi après-midi, le public pourra profiter d’une visite assurée par Florian Martin, enseignant en histoire-géographie. L’occasion de découvrir l’histoire passionnante de cet établissement d’enseignement pas comme les autres. Un lointain héritage des Jésuites auxquels Autun a fait appel en 1618 pour refonder le collège du XVIe siècle, autrefois situé à l’angle des rues Saint-Christophe et du Vieux-Collège. « Trop à l’étroit, les Jésuites ont décidé de construire un nouveau bâtiment mais ont mis près d’un siècle à racheter, en plusieurs étapes, les maisons situées en bordure de la place du Champ-de-Mars. C’est pourquoi le lancement de la construction des actuels bâtiments ne date que de 1709. L’objectif plus large de cette visite est de faire comprendre au public l’histoire politique, sociale et culturelle de la ville », explique l’enseignant.

Après que les Jésuites furent chassés du Royaume de France au milieu du XVIIIe siècle, l’établissement fut repris par les oratoriens puis devint une école centrale après la Révolution. Ce collège ne deviendra lycée qu’à la fin des années 1960.

 

Dans le cadre d’une collecte de témoignages, les élèves de la classe sciences et patrimoine recherchent des anciens élèves à interroger mardi de 14 h 30 à 16 h. Contact : sciencesetp@gmail.com