Visite guidée de l’exposition La tentation d’Eve et découverte de l’espace Gilbertus

La classe 2nde SP du Lycée au Musée Rolin.

Fidèle au musée Rolin, la classe Sciences et patrimoine a été accueillie le jour de la rentrée à 14H par Mme Chabard.

Les élèves ont pu découvrir Une exposition, labellisée d’intérêt national par le ministère de la Culture et de la Communication et organisée en partenariat avec le musée du Louvre. La thématique de l’exposition est  Eve couchée, depuis son origine dans l’antiquité jusqu’à la Renaissance.

La tentation d’Eve fait partie des reliefs sculptés qui ornaient la cathédrale Saint-Lazare d’Autun dont la réalisation est attribuée à l’artiste Gislebertus (vers 1130).

C’est en 1766, après près de 6 siècles passés sur le linteau latéral de la cathédrale, qu’Eve se voit remplacée par un décor de boiseries. Dès lors, les anciens éléments du linteau servirent à construire des maisons. C’est ainsi qu’Eve sera utilisée comme moellon dans un mur d’une pharmacie d’Autun.

A l’espace Gilbertus.

Les élèves ont traversé 8 salles :

  • 1ere salle   : Présentation du portail latéral de la cathédrale Saint-Lazare et sa restitution graphique à l’échelle 1, grâce au scanner numérique.
    Eve restaurée : la découverte de la tête du diable
  • 2e salle   : Le tombeau de Saint-Lazare, son décor extérieur polychrome unique en Europe au 12e siècle
  • 3e salle   : Le décor intérieur du tombeau : le théâtre vivant. Les pèlerins invités à participer à la résurrection de Lazare.
    Une reconstitution partielle du tombeau, les sculptures des saints positionnées en hauteur, telles qu’elles dominaient les pèlerins à l’origine.
  • 4e salle  : Le suaire de saint Lazare, un exceptionnel tissu de soie et d’or, réalisé dans un atelier musulman du sud de l’Espagne (1007).
    Une approche numérique de la relique grâce à des tableaux explicatifs réalisés par la société On Situ.
  • 5e salle  : Les origines antiques du thème de l’Eve couchée : des dieux-fleuves et nymphes des eaux aux mythes d’Ariane, de Vénus…
  • 6e salle (à l’étage)  : Un dispositif numérique permet au visiteur de refaire le parcours du pèlerin sur écran 2D- Une réalisation en partenariat avec Orange
  • 7e salle   : Du péché originel à la rédemption : la représentation d’Eve depuis le Haut Moyen Age et la filiation avec la Vierge Marie, Immaculée Conception (époque gothique)
  • 8e salle   : La représentation de la mélancolie à la pénitence. L’Eva Prima Pandora de Jean Cousin (16e siècle, musée du Louvre) : la redécouverte de la formule de l’Eve couchée à la Renaissance, sa transformation en la Madeleine pénitente.Après cette visite d’une heure 30, les élèves ont été accueillis par Anne Pasquet et Irène Verpiot et ont été divisés en 3 groupes . 
    Eve au Musée Rolin

    Installé face à la cathédrale Saint-Lazare, l’espace Gislebertus – Destination Autun donne les clefs de compréhension de la ville et de son territoire, grâce aux technologies numériques.

    Un groupe a pu regarder le  film  sur le tympan de la cathédrale « Révélation« 

    Ce film 3D de 15 minutes qui décrypte le Grand Portail de la cathédrale au plus près des personnages.Un autre groupe, encadré par Mr Martin, a découvert l’histoire d’Autun via une maquette . Réalisé à partir d’anciens plans, ce dispositif numérique explique à tous les publics les métamorphoses de la ville au fil des siècles de sa création il y a 2000 ans jusqu’à la ville actuelle.

    Le dernier groupe s’est réparti sur deux grands écrans où ils ont pu découvrir des lieux de visite et des informations pratiques sur AUTUN et ses environs.

     

    Texte rédigé par Isabelle Thibaudet,
    professeure principale de la Classe SP.