OPAC – BTS DRB : un partenariat gagnant !

Depuis septembre 2017, la section BTS DRB du Lycée Bonaparte travaille en partenariat avec l’OPAC de Saône et Loire à travers la réalisation de mobilier destiné à agrémenter le futur jardin partagé qui sera mis en service en avril prochain dans les habitats collectifs de la Croix verte à Autun. « Nous avions déjà travaillé avec l’OPAC il y a quelques années – explique Pascal Rabette enseignant de BTS – à l’époque, nous avions fabriqué avec les élèves une cabane à ossature bois de 5 X 5 m (double appentis) pour un site OPAC au Creusot. C’était intéressant. Nous avons donc renouvelé cet échange cette année. » Mais à travers une toute autre réalisation : la création de bacs de jardinage de deux dimensions (100×100 cm et 160×60 cm) ainsi qu’une table en bois extérieure « qui appelait un critère très spécifique au regard de la population résidant dans le quartier – précise Pascal Rabette – elle devait, en effet, être adaptée aux personnes à mobilité réduite et pouvoir recevoir un fauteuil roulant glissé en dessous ». Une commande qui a donc mobilisé les élèves et l’équipe pédagogique du début à la fin de la chaîne : de conception des plans à la réalisation finale du prototype « aucun plan n’était disponible, le type de table à fabriquer n’existant pas. » Une épure a ainsi été réalisée, un choix d’essence arrêtée dans une volonté «d’eco-conception – tient à spécifier Pascal Rabette – nous avons travaillé avec du douglas du Morvan (sans aubier) et c’est la scierie de St Andoche qui a découpé les planches. »

A travers ce partenariat le lycée est donc, au même titre que les autres entreprises ayant pris part au projet de jardin partagé, « de véritables sous traitants » a notifié Clara Mondonnet chargée de développement OPAC lors de sa venue, jeudi 1er mars au lycée, sachant «que le salaire, finalement, réside dans les enseignements dispensés, l’apprentissage tiré et toutes les connaissances qui ont été acquises » a surenchrit Richard Certa, enseignant ; en plus de la satisfaction d’avoir mis au monde une telle réalisation.

L’ensemble des mobiliers seront livrés début avril à l’OPAC, sachant que d’autres projets sont déjà en préparation «nous avons pensé à des cultures verticales visant à optimiser la surface de base du jardin – précise Clara Modonnet – ou encore, à des bacs surelevés car la population du quartier est vieillissante et rencontre certains problèmes de santé, des douleurs de dos… Ce type de dispositif peut leur permettre de faciliter le jardinage. » La suite à la prochaine rentrée scolaire !